Toute l'information au quotidien

L’ONU appelle à opposer aux messages de haine des messages de paix

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a appelé jeudi, à opposer aux messages de haine des messages de paix, lors de la Journée internationale de commémoration des personnes victimes de violences en raison de leur religion ou de leurs convictions.

«Nous avons assisté à une augmentation des attaques ciblant des personnes en raison de leur religion ou de leurs convictions. Le monde doit prendre des mesures pour éliminer l’antisémitisme, la haine antimusulmane, la persécution des chrétiens et d’autres groupes religieux», a-t-il dit dans un message publié sur son compte Twitter.

M. Guterres a noté dans une déclaration publiée à l’occasion de cette journée que nombre d’attaques, comme celles perpétrées en Nouvelle-Zélande, au Sri Lanka et aux États-Unis, visaient spécifiquement des lieux de culte. Dans de nombreux conflits à travers le monde, de la Syrie à la République centrafricaine, des populations entières ont été attaquées en raison de leur confession.

«Toutes les grandes religions de ce monde prônent la tolérance et la coexistence pacifique dans un esprit de fraternité. Nous devons nous opposer à ceux qui invoquent la religion de façon trompeuse et malveillante pour faire naître des idées fausses, exacerber les divisions et propager la peur et la haine. La diversité est une source de richesse et de force, ce n’est jamais une menace », a-t-il ajouté.

La Journée internationale de commémoration des personnes victimes de violences en raison de leur religion ou de leurs convictions, célébrée pour la première fois cette année, est l’occasion pour l’ONU de réaffirmer son soutien indéfectible aux victimes en faisant tout ce qui est en son pouvoir pour prévenir de telles attaques et en exigeant que les responsables soient amenés à répondre de leurs actes.

AIP

Catégorie: 
International