Toute l'information au quotidien

Côte d’Ivoire : Huawei négocie un nouveau contrat dans la vidéosurveillance

Alors qu’il est engagé dans un bras de fer avec les Etats-Unis au sujet de la sûreté de ses équipements, le géant chinois des télécommunications Huawei poursuit son expansion en Afrique, notamment en Côte d’Ivoire.

Li Jie, le président du Conseil de surveillance et numéro 4 du groupe chinois, a rencontré ce 15 avril Sidiki Diakité, le ministre ivoirien en charge de la Sécurité où il a été question de l’extension de la vidéosurveillance aux villes de l’intérieur. « Au regard de l’excellence des résultats déjà obtenus à travers le projet de la vidéo surveillance de la ville d’Abidjan, la Côte d’Ivoire souhaite le renforcer et élargir son dispositif de sécurité aux villes de l’intérieur », s’est satisfait Sidiki Diakité au terme de la rencontre.

Fin 2016, le gouvernement ivoirien avait obtenu un financement de 33,4 milliards FCFA (50,3 millions d’euros) de la China Exim Bank en vue d’installer des caméras de vidéosurveillance dans la capitale économique ivoirienne. Depuis, le paysage urbain abidjanais a bien changé avec l’apparition de caméras un peu partout dans la ville.

Après cette première étape, une seconde phase est prévue avant 2020 avec l’équipement des grandes villes du pays. L’enjeu est de lutter plus efficacement contre l’insécurité en renforçant les moyens d’action des forces de l’ordre.

SK

Catégorie: 
Technologie